La petite fille de 4 ans est atteinte d’un gliome infiltrant du tronc cérébral, un cancer incurable du cerveau qui ne lui laisse que trop peu de temps à vivre. Une solidarité hors norme vient de se mettre en place dans le canton et au-delà pour soutenir ses parents. C’est une histoire dont on sait que l’issue sera inéluctablement tragique. Malheureusement.

Depuis son plus jeune âge, Maïly se plaint d’affreuses migraines mais pas de quoi affoler le corps médical. Mélodie, la maman, sent bien qu’il y a autre chose que de simples maux de tête.

La semaine dernière, alors que Maïly souffre atrocement, les parents se rendent à l’hôpital de Narbonne pour de nouveaux examens. Sous la pression de ces derniers, les médecins approfondissent les examens et décident d’envoyer l’enfant en urgence à la clinique Gui-de-Chauliac à Montpellier. Après un scanner et une IRM, le diagnostic tombe. Maïly souffre d’un gliome infiltrant du tronc cérébral, un cancer incurable du cerveau qui ne lui laisse que trop peu de temps à vivre. Entre 9 et 24 mois selon les estimations des médecins. Un coup « d’assommoir » pour les parents. Bien sûr, des traitements ont été proposés, afin de combattre la maladie. Mais devant la souffrance de leur fille, suite à la biopsie qui venait confirmer le diagnostic de l’imagerie, ses parents, Florian Petit et Mélodie Balzano, ne souhaitent pas « un acharnement thérapeutique » pour leur fille.

L’INDEPENDANT – pour en lire la suite cliquez  ici

elit. consectetur amet, elementum mattis leo justo in eleifend massa
Share This