Coronavirus : quelles conséquences pour les enfants atteints de cancer ?

Coronavirus : quelles conséquences pour les enfants atteints de cancer ?

Le Haut Conseil de la santé publique a dressé la liste des personnes à risque de développer des formes sévères de Covid-19, dans laquelle on retrouve les personnes avec une immunodépression, due, par exemple, à une chimiothérapie anti-cancéreuse. Une catégorie de la population parmi laquelle figure également des sujets jeunes : chaque année, en France, 2.500 enfants et adolescents sont touchés par un cancer.

Comment les enfants concernés par cette maladie et leurs familles doivent-ils réagir face au coronavirus et quelles sont les conséquences du Covid-19 sur cette catégorie de la population ? On fait le point avec le Pr Virginie Gandemer, chef du service d’onco-hématologie pédiatrique au CHU de Rennes et présidente de la Société Française de lutte contre les Cancers et leucémies de l’Enfant et de l’adolescent (SFCE).

Coronavirus et cancer pédiatrique : quel impact sur les enfants ?

 Les expériences italiennes et chinoises du coronavirus ont permis de dresser certains constats, même si aucune étude n’a encore été menée sur les enfants atteints de cancer. « Ces informations venues de l’étranger semblent plutôt rassurantes, car elles nous indiquent que la population des enfants traités par chimiothérapie n’est pas particulièrement à risque de formes sévères de Covid-19. Les enfants immunodéprimés sont également touchés par le coronavirus, mais il n’existe pour l’heure pas d’élément particulièrement inquiétant concernant la gravité de la maladie », explique le Pr Virginie Gandemer.

Femme Actuelle – Lire l’article  ici

Des dons au goût de chocolat!

Des dons au goût de chocolat!

Profitons de ce confinement pour vous donner de belles nouvelles : le Salon du Chocolat 2020, organisé par le Rotary Club Lille Est, qui a eu lieu en mars dernier, a rapporté la somme de 6 000 € à l’association Warrior Enguerrand. Cet événement unique a enthousiasmé les passionnés du bon chocolat. Ils sont venus nombreux, malgré le mauvais temps, arpenter les allées du Salon. Des exposants venus des quatre coins de France, des animations et des ateliers qui ont ensoleillé le coeur des gourmands.

L’affluence, l’enthousiasme et les encouragements des visiteurs et du Rotary Club, ont été les plus beaux cadeaux de ce salon.

Cette somme récoltée va nous permettre de continuer à aider la recherche et aussi à soutenir les familles qui en ont le plus besoin.

Nous remercions vivement tous les acteurs de ce « Salon du Chocolat 2020 » pour leur grande générosité et leur donnons rendez-vous pour d’autres événements.

 

 

Onc201 est un médicament oral expérimental en cours d’essais cliniques sur DIPG

Onc201 est un médicament oral expérimental en cours d’essais cliniques sur DIPG

Le traitement de première intention de l’ONC 201 chez les patients pédiatriques DIPG nouvellement diagnostiqués n’est pas ouvert.
Onc201 est un médicament oral expérimental en cours d’essais cliniques sur DIPG.
Il s’agit d’une nouvelle approche de traitement de première ligne – qui doit être démarrée AVANT la radiothérapie ou tout autre traitement (à l’exception de la chirurgie). Il existe d’autres essais et un programme d’utilisation compassionnelle pour les patients déjà soumis à une irradiation, mais il est plus logique de commencer le traitement le plus tôt possible. Cet essai testera cette théorie. Aucune intervention chirurgicale ou biopsie n’est requise, mais c’est correct s’ils l’avaient.

GFME – pour en savoir plus cliquez  ici

Découverte d’une nouvelle opportunité de traitement dans un cancer grave du cerveau de l’enfant

Découverte d’une nouvelle opportunité de traitement dans un cancer grave du cerveau de l’enfant

Des chercheurs de Gustave Roussy, de l’Inserm, du CNRS et de l’Université Paris-Sud associés aux neuro-chirurgiens pédiatriques de l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP ont découvert un nouveau talon d’Achille dans une forme très grave de cancer du cerveau de l’enfant. Ils ont réussi à identifier une protéine vitale pour la survie des cellules du gliome infiltrant du tronc cérébral (DIPG) grâce à une nouvelle méthode qui vise à rechercher des vulnérabilités dans les cellules tumorales prélevées chez les patients à l’aide d’une biopsie au diagnostic.

CNRS – lire la suite de l’article  ici

Le Président de Warrior Enguerrand remet un don de 50000€ au Centre Oscar Lambret

Le Président de Warrior Enguerrand remet un don de 50000€ au Centre Oscar Lambret

Vendredi dernier, les membres de l’Association Warrior Enguerrand ont remis au docteur Samuel Meignan, chef de l’Unité Tumorigenèse et Résistance aux Traitements un don de 50 000€ pour soutenir les projets de la recherche sur les cancers de l’enfant, de l’adolescent et jeunes adultes. 

Merci à l’ensemble des participants de la vente aux enchères, à l’association et au conseil régional pour leur soutien. 

Centre Oscar Lambret – lire le post  ici

 

 

 

Praesent risus. odio pulvinar suscipit consequat. porta. ut elit.